Ulf Spiller de Hauenschild

Home ] Paintings-Sérigraphie ] Stained glass-Vitraux ] Furniture-Sculptures-Mobilier ] Exhibitions ] Berlin ] Español ] [ C.V. ] Contact ]

All artwork by Ulf Spiller de H.© 2001-2010 All rights reserved.

de HAUENSCHILD 

PEINTRE FABULISTE

Dès le début il importait  à de Hauenschild de transformer les imaginations en couleurs et en formes, dillustrer dune façon nouvelle par le fait de l’avoir vécu lui-même, loriginaire, lArchétype, le narratif qui se trouve dans tous les contes et mythes; il lui importait de créer une fête colorée de fantaisie, un carnaval cosmique, un paradis de jouets imaginaires, un puzzle ailé qui se développe à travers des formes de surface encastrées comme un collage et par des arabesques de formes et de couleurs vives, dans un royaume intermédiaire varié et profond, situé entre la peinture et la poésie. Ses tableaux font connaître un Cosmos dêtres fabuleux et multicolores; un contraste gai face à la réalité souvent maussade.

Les figures des tableaux de de Hauenschild existent bien en eux-mêmes et se développent dune façon autonome mais non sans relation avec la réalité. Des souvenirs, des impressions laissées par la nature et surtout des aventures de voyages peuvent agir comme facteurs déterminants aussi bien que le contact avec son goût pour la musique ou sa préférence pour des récits gais.

Mais, occasions et réalités sont constamment transformées par le peintre, poursuivies par limagination et transposées dans un royaume de fantaisie affabulante qui laissent à peine reconnaître le point de départ. À cela s’ajoute le fait que les silhouettes et les êtres fabuleux de de Hauenschild ne représentent pas toujours des unités complètes, mais des « form endings » (état final de la morphologie des formes) dans le sens de Paul Klee, des figures susceptibles d’être complétées, qui stimulent la fantaisie du spectateur à contempler, à réaliser de nouveau l’oeuvre dans son imagination et à continuer à l’improviser.

De Hauenschild est un rêveur éveillé, ses sens sont toujours en alerte, sans qu'on ne remarque rien. Il s’attaque avec une conscience presque inquiétante à chaque projet et avec un soin infini. Mais ses efforts font partie de son être et ne gênent pas le moins du monde sa spontanéité. Il reste constamment le poète zélé et l’artisan ailé qui fixe à l’avance son pensum journalier et qui l’exécute avec précision sans perdre pour cela son élan créateur. Mais avant tout, c’est un fabuliste méditatif sur plusieurs plans et même parfois infiniment profond; il ne reste pas à la surface avec sa gaieté, son enjouement est profondément ancré.

R. Leblanc

 

 

 de HAUENSCHILD   

 

De Hauenschild comes from a technological background; but he is, in his particular way, a romantic artist. As an aeronautical engineer, who has studied and researched aerodynamical construction, he possesses a tremendous knowledge of scientific facts and formulas.

As an artist, he has combined his knowledge of the scientific world with his perceptions of the natural world: Man has learned to "fly" in more than one way. He paints as if possessed by a strange passion.

He has developed his own visual vocabulary, consisting of lines of energy, radiance and communication of prophetic flashes and movement, of division and of a system in which each evolution of the soul and every choice of colour corresponds to an intuition, as if it had been premarked in the artist's soul. The resulting dramatic sense makes his paintings a type of poetic wonderland in which the artist meets himself --- in dreams and spirit.

De Hauenschild has a perception and artistic ability which allow him to translate his observations into a highly personal visual experience. Self-taught, he has the technique and craft to undertake, without hesitation, any subject at all - guided only by his love for art.

But de Hauenschild's figurative and symbolic convictions, or rather his certainty that anything can be recreated, even a dream, give him strength.

His paintings don't portray actual stories, they portray only those lived by him and those which he invites us to share ... together, they form a logbook which describes all the different stops on his phantasmagorical journey.

G. Fucito